Rechercher
Libre
Par mot-clé
Accueil > Menu principal > Notre village

Naissance de la municipalité de Guiry


Il y a plus de 200 ans naissait la première municipalité de Guiry

Procès verbal de l'assemblée pour la constitution de la municipalité de Guiry en vexin français

"Ce jour d'hui dimanche quatorzième jour de février de cette présente année mil sept cent quatre vingt dix, nous tous français, majeurs et domiciliés de fait depuis un an an la paroisse de Guiry, assemblés à l'issue des vêpres dans l'église, au banc d'oeuvre, aux ordres du Roi, sur un décret de l'Assemblée Nationale pour la constitution des municipalités, suivant les Lettres patentes données à Paris au mois de décembre mil sept cent quatre vingt neuf à nous anciens officiers de la municipalité, envoyées, annoncées au prône le 7 dudit mois, lues et affichées à la porte de l'église par Jean DUVIVIER, syndic de la dite municipalité, convocation faite au banc d'oeuvre à l'heure indiquée comme il est dit.

La séance a été ouverte par le dit DUVIVIER, citoyen constitué par le corps municipal à l'effet d'expliquer l'objet de la convocation (après avoir vérifié par liste les qualités des citoyens actifs mentionnés.)

Le résultat a porté sur une liste fidèle de tous les citoyens actifs soient présents soient absents, laquelle lue à haute et intelligible voix, sans réclamation de personne a été de plus adoptée et reconnue propre à recueillir par appel nominal les suffrages de tous les citoyens actifs présents.

Cela fait il a été procédé à la nomination de Président et du Secrétaire Antoine ESTAIS, Martin BOSSU, Nicolas d'André ont été reconnus les plus anciens d'age d'entre les présents et déclarés aux termes de l'arrêt : scrutateurs nés de l'Assemblée. (après vote à bulletin secret, sont nommés Président de bureau de vote le curé Charles Marie RAMET et Secrétaire Michel CAIGNET )

L'Assemblée a été remise au dimanche suivant à l'issue de la messe.

Ce jour d'hui vingt et un du dit mois ( 21 février 1790 ), l'Assemblée présidée comme il est dit ci-dessus et présente à l'issue de la messe au banc d'oeuvre pour suivre les opérations des élections suivantes. Le Président a dit qu'il lui paraissait convenable d'extraire de la liste des électeurs un tableau des éligibles, cela fait il a été procédé à l'élection du Maire. Les billets déposés, les suffrages dépouillés et les voix comptées, il a été reconnu que les suffrages se sont réunis pour l'élection du Maire sur la personne de D'ANDRE Roger par scrutin individuel et à la pluralité absolue.

Ensuite il a été procédé à l'élection des Officiers municipaux par scrutin de liste double. Les suffrages ouverts et les voix comptées il a été reconnu que les suffrages sont réunis pour la dite qualité d'Officiers Municipaux sur Martin BOSSU et Jean DUVIVIER.( Ensuite furent nommés le Procureur DUTARTRE puis les Notables Jacques PELLE, Claude-Michel CAIGNET, Noel NEVEU, Victor LEMAIRE, Martin TRUFFAUT, COVILLE. )

Les dits sieurs, Maire, Officiers Municipaux et Notables de la commune ont de suite prété serment suivant la formule et ont nommé pour secrétaire M. RAMET ( le curé ) lequel a fait serment de bien remplir ses fonctions, d'être fidel à la Nation, à la Loi et au Roi. Et à l'instant ont été remis tous les papiers concernant la Municipalité qui doivent être transcrits sur le registre de la commune par Jean DUVIVIER syndic."

Suivent les signatures.

Cet acte est conservé dans le premier registre de délibération du Conseil Municipal de Guiry

Pour copie conforme, sous réserve de l'orthographe.

Texte de J. Sirat tiré du bulletin municipal de 1990 n°12


 | 
 |